DOCTORAT 2017-2020

I CAN SWIM HOME

 

Parce que l’art n’est, en aucun cas, une activité socialement autonome, il sera question d’un art « en situation ». C’est en infiltrant le réel que l’art est capable de se renouveler. Il devient alors indissociable de son contexte. On peut considérer, avec cette pratique, que l’artiste devient un coproducteur. C’est ce qui me permet de proposer de nouvelles formes d’art politiques.

La question de la forêt est prégnante sur ces trois terrains. L’ONF est gestionnaire de la forêt des îles de Lérins, l’INRA pour la Villla Thuret et différentes entités pour la forêt du Limousin. Chacune pose des questions de biodiversité, d’imaginaire, de paysage, de représentation, de patrimonialisation, de spéculation financière, de propiété.

3 terrains de recherches / Trois formes de restitutions artsitqiues

Les îles de Lérins – Unesco —-Un film

La Villa Thuret —————–Récits prospectifs

La forêt du Limousin ———-Objets conviviaux (Mobilier en bois)

 

 

(les images attachées sont issues de rushs filmiques préparatoires)