CLEA-EGLENY

Le petit tribunal du vivant

Déplacer la dynamique de l’imaginaire de l’eau et réfléchir sur la

gestion de l’eau en vue d’inventer un avenir commun

À l’occasion d’un atelier d’écriture collectif, utilisant les outils et les ressorts de la narration, du récit spéculatif et de la science-fiction politique, nous travaillerons à l’écriture d’un petit tribunal qui proposera deux camps, juges et partit, autour de notre rapport, lien et nécessité quant à l’eau. C’est en cherchant à revisiter des certitudes, des incertitudes, des imaginaires, que nous essaierons de faire émerger des expériences et des actions, afin d’enrichir notre connaissance des zones peut être encore peux visitées : les interactions nécessaires entre humains-non humains.

Il s’agira donc d’exposer les relations complexes, qui lient les différentes entités, temporalités, savoirs, et croyances à leurs – et – nos représentations. L’objectif est donc d’apporter aux débats actuels sur l’eau, un éclairage différent etdes éléments de réflexion inédits pour la constitution des mondes à venir.